Caradisiac® utilise des traceurs (cookies et autres) pour assurer votre confort de navigation, pour réaliser des statistiques de visites ainsi que pour vous proposer des services et des publicités ciblées adaptés à vos centres d’intérêts. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. Pour plus d’informations et paramétrer vos traceurs : En savoir plus

 
Publi info
   / / / /

Marche arrière Evasion 28

 

13 utilisateurs inconnus
Ajouter une réponse
 

     
Vider la liste des messages à citer
 
 Page :
1
Auteur
 Sujet :

Marche arrière Evasion 28

Prévenir les modérateurs en cas d'abus 
Invité
  1. Posté le 17/04/2015 à 13:46:18  
  2. answer
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Publicité
Bonjour
Propriètaire d'u Evasuin 28 depuis 2 ans, j'ai des difficultés à compenser le pas d'hélice, quelle est la meilleure méthode ? Un moteur électrique sur l'arrière pourrait être une aide ponctuelle valable.
Les manoeuvres de port effrayant mon épouse, je n'ai pas envie de la dégouter de la voile. Merci pour vos conseils. Cordialement. Yannick

Sujets relatif

Sujets relatifs
Bénéteau Evasion 25 dufour 31 version cabine arrière de 79
Plus de sujets relatifs à : Marche arrière Evasion 28

laz-re
Bateaux - succès argent messages
  1. Posté le 19/04/2015 à 14:33:22  
  2. answer
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Le montage d'un propulseur de poupe me semble exagéré !


Le souci rencontré par la majorité des utilisateurs inexpérimentés de voiliers est un dosage trop doux des moteurs en marche arrière.


La technique consiste à donner de l’ère au bateau le plus rapidement possible, en accélérant le moteur à son maximum.
Une fois que le bateau a de la vitesse, il faut couper l’entraiement de l'hélice en débrayant le moteur, ainsi seul le safran aura un pouvoir sur la direction du voilier et le pas de l'hélice sera neutralisé.
Une fois le bateau sorti de sa place et la direction souhaitée prise, il faut embrayer le moteur en marche avant pour sortir de sa travée.
Message cité 1 fois
Invité
  1. Posté le 30/04/2015 à 19:00:46  
  2. answer
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

Laz@re a écrit :

Le montage d'un propulseur de poupe me semble exagéré !


Le souci rencontré par la majorité des utilisateurs inexpérimentés de voiliers est un dosage trop doux des moteurs en marche arrière.


La technique consiste à donner de l’ère au bateau le plus rapidement possible, en accélérant le moteur à son maximum.
Une fois que le bateau a de la vitesse, il faut couper l’entraiement de l'hélice en débrayant le moteur, ainsi seul le safran aura un pouvoir sur la direction du voilier et le pas de l'hélice sera neutralisé.
Une fois le bateau sorti de sa place et la direction souhaitée prise, il faut embrayer le moteur en marche avant pour sortir de sa travée.
Afficher plus
Afficher moins

Merci pour l'info, avec ce bateau, je n'ai jamais essayé d'accélérer au maximum et ensuite de mettre au point mort, je le fais pour virer sur place en faisant avant- arrière. J'utilise également une amarre passée en double sur le catway ou sur le taquet du voisin pour contrer l'effet, il de pas. Comme je navigue seul parfois j'aimerai être plus sur en marche arrière. Pour arriver c'est plus facile, il s'arrête sur place.

Publicité

 Page :
1

Aller à :
 


Les 5 sujets de discussion précédents Nombre de réponses Dernier message
changer de frigo dans un beneteau 0
First Class 8 0
Quel est le bon choix 0
Une pièce étrange 1
Nouveau Flyer 5 sundeck déception 0